MENU

Le mois de juillet

illustration

Entre les stages, les heures de vol et les matchs amicaux, la reprise fût des plus rythmées. Un début de saison prématuré était en préparation. Cela allait s’avérer payant avec un premier succès en Ligue des Champions.

Stage TignesIl fallait vite, très vite se préparer. Et surtout très bien lorsqu’on connaît la suite de la saison marathon que vivront les Lyonnais. Tout débutait avec une semaine passée dans le décor vertigineux de la station de Tignes perchée à plus de 2000 mètres d’altitude, l’objectif étant de remettre les organismes en ordre de marche…en ordre de bataille. Réveil musculaire, entraînement, montée du glacier, triathlon, biathlon, run and bike, ascension du col de l’Iseran…rien n’était laissé au hasard pour éprouver les muscles et le souffle, là où l’oxygène se fait plus rare que dans la capitale des Gaules.

Une ville de Lyon que les joueurs et le staff retrouveront le temps de quelques heures, avant d’enchaîner les excursions et les matchs amicaux. La ville polonaise de Szczecin est la première escale. Les Lyonnais resteront muets pour leur première sortie, tout comme leur adversaire du jour. A peine le temps de poser bagages à Tola Vologe et de récupérer Henri Bédimo, la nouvelle recrue lyonnaise, qu’ils font cap vers l’Ouest, de l’autre côté de l’Atlantique. Durant un stage une nouvelle fois copieux et rythmé, l’OL n’aura pas réussi à s’imposer face aux Red Bull de New York. Malgré un deuxième match nul, l’équipe montait clairement en puissance.

De retour entre Rhône et Saône, les Lyonnais ont livré deux belles prestations à Gerland pour boucler leur campagne amicale. Une première victorieuse contre Jeonbuk Hyundai Motors, mais aussi et surtout une seconde contre un ogre madrilène qui aura plus que trembler. Les deux équipes se quittèrent sur un score de 2 à 2. De bon augure en vue des choses sérieuses qui se profilaient rapidement.

Lors de l’avant-dernier jour de juillet, l’OL avait déjà un rendez-vous crucial. Un match qui devait donner le ton à sa saison. Un destin européen était en jeu. Lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions contre les Grasshopper, il prenait une longueur d’avance lors du match aller à Gerland. Un petit but qu’il fallait protéger la semaine d’après à Zürich…

 


Voir aussi

Juillet I Août I Septembre I

Publié le 02 juin 2014 à 10:30:00 par SC