MENU

Juninho et les coups francs

illustration

Cela a fait l'objet d'une question sur le forum. Quel est le taux de réussite de Juninho sur coups francs ? Cette saison, le pied droit diabolique en a tiré 59 toutes compétitions confondues. On ne tient pas compte des coups francs qui servent à trouver un partenaire dans la surface de réparation. 8 buts ont été inscrits par le Brésilien. Son meilleur taux de réussite a été contre le Werder Brême au match aller : 1 coup franc… 1 but ; contre Toulouse, succès 4 à 0, 3 coups francs cadrés pour 2 buts ; contre Viry, en Coupe de France, 2 coups francs pour un but et une transversale ; contre Metz et Ajaccio, 2 coups francs… 1 but. A l'inverse, 4 coups francs face à Nice et Lille (match retour)… 0 but tout comme contre Marseille, 3 tentatives… 0 but... Il n'a pas tiré un seul coup franc contre Toulouse (en championnat... au Stadium), Nantes, Bordeaux, Sochaux et Caen.



Si on se souvient que son premier coup franc officiel avait été inscrit contre Sochaux en championnat (2001-2002) à Gerland pour l'égalisation 1 à 1… son tout premier date du match amical à St-Jean-d'Ardières le 7 juillet 2001 contre Dijon, victoire 3 à 0. Juninho avait ouvert le score d'une tête plongeante (1er) sur un centre d'Hauw ; Marlet avait marqué le deuxième sur une tête avant cette fameuse 38ème minute de jeu. Le premier coup franc d'une longue série.



Enfin sur ses 19 coups francs officiels avec l'OL, 13 ont été marqués à Gerland ; et ce n'est que la saison dernière que « Juni » a trouvé l'ouverture à l'extérieur. C'était à Munich contre Kahn avant de tromper Butelle à Metz, puis Janot à St-Etienne, Porato à Ajaccio, Merigot à Viry et Reinke à Brême.



R.B

Publié le 21 mars 2005 à 14:07:11 par R.B

Sur le même thème