MENU
club

Grand Stade : Le cap des 1 000 travailleurs sur le chantier est dépassé

illustration

L’Olympique Lyonnais est heureux d’annoncer que le cap des 1 000 travailleurs sur le chantier du Grand Stade vient d’être dépassé et que sur les 150 entreprises intervenant actuellement sur le chantier, 70 % sont issues de la Région Rhône-Alpes.

La dimension sociale, en termes d’emplois et d’insertion, a toujours été l’un des principaux objectifs de l’ensemble des Partenaires du projet Grand Stade, dont la construction est actuellement en cours sur la commune de Décines.

La Foncière du Montout, filiale à 100 % de l’Olympique Lyonnais, s’est engagée le 10 juillet 2012 - via la signature d’une convention de partenariat avec la ville de Décines, l’Etat, le Grand Lyon et l’association UNI-EST - à intégrer une clause d’insertion consistant à affecter un minimum de 5% des heures travaillées à un public en insertion, sur tous ses marchés privés de construction.

En parallèle, des objectifs qualitatifs ont été fixés, notamment en matière de formation et de qualification de ces publics, de tutorat et d’accès à un emploi durable.

Aujourd’hui, ce seuil de 5% est largement dépassé et ce ne sont pas moins de 140 emplois qui occupés par des personnes en parcours d’insertion, soit un total de + de 76 000 heures réalisées. Ces contrats de travail bénéficient principalement à des publics de l’agglomération lyonnaise et des communes de l’Est Lyonnais, dont 18 habitants de Décines.

L’étroite collaboration entre l’ensemble des Partenaires privés et publics, parmi lesquels la mairie de Décines, ont permis d’atteindre ces très bons niveaux de résultats.

Le Grand Stade a aussi un impact économique important pour les collectivités : ainsi, la seule phase de construction - qui représente un montant de 405M€ - va directement et immédiatement générer des recettes pour l’Etat, les collectivités et les organismes sociaux sous forme de TVA, taxes locales et charges sociales.

A une époque de crise et de chômage, cet investissement privé de + de 405 m€  constitue une formidable opportunité pour l’agglomération lyonnaise et toute la Région Rhône Alpes, mais aussi plus précisément pour la ville de Décines.

Dans sa phase d’exploitation, le Grand Stade générera des recettes fiscales régulières au profit des collectivités et de l’État et un accroissement du PIB supérieur à 50M€ par an pour l’agglomération lyonnaise.

En termes d’emplois, avec plus de 1 000 postes permanents et plus de 2 000 emplois les soirs de matchs, d’événements culturels ou de spectacles, le Grand Stade permettra à une population de proximité de trouver un emploi.

Le Grand Stade de Lyon est un modèle de collaboration exemplaire entre les secteurs public et privé, tant au niveau de son financement, que par son statut d'enceinte sportive et culturelle structurante au service d'une grande métropole européenne et de ses habitants.

C’est aussi un projet exemplaire qui a démontré la capacité des élus de travailler ensemble, au-delà des clivages traditionnels. Les synergies développées notamment entre le Grand Lyon, le Conseil Général et la mairie de Décines ont permis que le Grand Stade devienne un formidable accélérateur d'aménagement et de développement social, de rayonnement et de dynamisme pour l'agglomération lyonnaise, mais aussi pour toute la région Rhône-Alpes.

Ce projet va permettre, à l’agglomération lyonnaise de disposer de l’équipement le plus abouti en matière de sports, de loisirs, de formation, d’accueil médical, culturel et artistique.

Les travaux de gros-œuvre se poursuivent et progressent conformément au planning établi. L’Olympique Lyonnais confirme donc à nouveau une mise en service du stade pour fin 2015 / début 2016 et rappelle que ce stade accueillera 6 matchs de l’Euro 2016 (dont une ½ finale) ce qui permettra à l’ensemble de l’agglomération lyonnaise de participer à une formidable fête sportive et populaire, dans le prolongement de l'engouement actuel pour la coupe du monde au Brésil et l’équipe de France.

Publié le 08 juillet 2014 à 18:25:00 par