MENU

Claudio Caçapa : « Des souvenirs et des frissons quand je vais entendre la musique »

illustration

L’ancien défenseur brésilien et aujourd’hui entraîneur adjoint a joué 27 matchs de Ligue des Champions avec en point d’orgue des quarts de finale et des moments de légende face au Real, au Bayern ou encore au Milan.

Qu’est-ce qu’a représenté pour vous la Ligue des Champions ?

« C’est un plaisir énorme d’avoir eu la chance de jouer cette compétition et d’avoir participé à une telle aventure. Les plus grands joueurs ont évolué en Ligue des Champions. C’est le très haut-niveau. Même sans pouvoir être sur le terrain, ça va être un grand plaisir de retrouver cette saveur, de redécouvrir la compétition sur le banc de touche. Quand je vais entendre la petite musique, ça va me donner des frissons. Il y a plein de souvenirs qui vont me revenir en tête je pense.

Quels sont vos souvenirs dans cette compétition ?

Il y en a beaucoup. Mais je retiendrais trois grands moments. Le 3 à 0 contre le Real Madrid (saison 2005-06, à Gerland), le 3 à 0 contre le Bayern (saison 2000-01 à Gerland) et la victoire 2 à 1 à Munich (saison 2003-04). Ces trois-là sont inoubliables.

Ne pas l’avoir gagné, est-ce le plus gros regret de votre carrière ?

Je ne peux pas parler de regret. Il faut beaucoup de choses pour remporter la Ligue des Champions. Je rêvais de la gagner mais malheureusement, on n’a pas réussi à le faire. Le football c’est comme ça. Mais je ne garde que les bons souvenirs même s’il y en a aussi des moins bons. Je ne peux que penser au positif.

Quels sont les objectifs cette saison dans cette compétition ?

On veut forcément aller le plus loin possible, faire mieux que la saison passée. Il faudra faire des bons matchs pour gagner. En Ligue des Champions, c’est indispensable d’avoir un groupe motivé pour faire de belles choses.

La première européenne au Parc OL ?

Il va se passer quelque chose. Il y a beaucoup d’émotions au moment de débuter cette nouvelle histoire européenne. Il faut gagner ce match. On a une très grosse envie de le faire, même si ce sera un match compliqué.

Pour conclure, comment définiriez-vous en un mot l’histoire entre l’OL et la Ligue des Champions ?

Un rêve. Tout simplement, un rêve. »

Publié le 14 septembre 2016 à 08:00:00 par SC